Créativité et territoires
17.0K views | +3 today
Follow
 
Rescooped by Céline Nauleau from Initiatives locales et paroles d'acteurs
onto Créativité et territoires
Scoop.it!

F.A.C.I.L.e et l’agilité numérique des jeunes

F.A.C.I.L.e et l’agilité numérique des jeunes | Créativité et territoires | Scoop.it
Partout en région, les jeunes ont une connaissance partielle de l’offre de services de leur mission locale. Parmi les raisons évoquées, des lieux d’accueil insuffisamment adaptés aux besoins des publics. C’est pour apporter une solution ambitieuse à ce problème qu’a été imaginé le projet F.A.C.I.L.e, pour « Facilitateur d’Agilité de Compétences et d’information par le Lanceur e-communication et e-savoirs ». 

F.A.C.I.L.e s’inscrit dans la continuité d’une réflexion engagée depuis deux ans par la Mission locale Technowest sur la rénovation de ses accueils grand public. Pour Dominique Cardesse, responsable de secteur, ils sont beaucoup trop institutionnels, mal repérés, et ne facilitent pas les échanges spontanés avec les jeunes. « Nous avons réfléchi à un plan d’action pour les lieux qui ont un problème de locaux inadaptés, notamment notre siège situé à Mérignac et notre antenne de Blanquefort qui couvre 6 communes. Sur ces deux sites, dans un premier temps, l’idée est de regrouper sur un même accueil, différents services autour de la dynamique jeunesse. » A Mérignac par exemple, on y retrouvera un lieu d’hébergement avec le foyer de jeunes travailleurs, le Bureau d’Information Jeunesse, le service jeunesse de la ville et la mission locale. Ce projet d’ampleur ne sera pas finalisé avant 2022, mais le travail est bien engagé. 

« En attendant, nous avons voulu nous investir pleinement dans cette démarche, en collaboration avec nos équipes et des jeunes, pour élaborer cette nouvelle pratique d’accueil et se décaler des modalités d’accompagnement traditionnelles en face à face. » Le projet prévoit tout d’abord la rénovation physique des locaux de Mérignac, la création d’un accueil décloisonné où les anciennes moquettes ont été remplacées par un plancher en bois clair, un espace de coworking avec du matériel numérique à disposition des publics, et un espace ressources. Toute cette démarche à été voulue dans une logique d’utilité sociale, éco solidaire et responsable. Ainsi, le plancher a été réalisé par les jeunes d’un chantier d’insertion, le mobilier recyclé par des jeunes en insertion dans une association intermédiaire. 

F.A.C.I.L.e vise également à introduire des changements en termes d’organisation, centrés sur les outils numériques, avec l’objectif de diffuser de l’information en continu sur des écrans, du contenu pas uniquement textuel. Autre nouveauté d’importance, la création d’une plateforme d’information d’accueil interactif, un numéro unique qui centralisera tous les appels gérés auparavant par chacune des antennes. Des agents d’accueil renseigneront directement les jeunes, et toutes les demandes un peu spécifiques, mais qui ne nécessitent pas de rendez-vous, seront traitées par des conseillers en « back office ». 

« C’est une nouvelle approche. En parallèle, nous travaillons sur une interface adaptée pour que les jeunes s’inscrivent en ligne directement, demandent un rendez-vous avec un conseiller dans la semaine qui suit. A terme une application leur permettra, à partir de leur téléphone, de se positionner sur un premier niveau d’offres de service, s’informer sur les ateliers que nous proposons, les offres d’emplois, les questions de logement, de santé, de mobilité… Nous voulons créer plus d’interactivité, et permettre une écoute plus importante des jeunes et de leurs besoins. 

L’expérience de Mérignac sera également menée à Blanquefort, sur le futur espace qui regroupera lui aussi plusieurs partenaires autour d’une même dynamique jeunesse. « L’intérêt d’une mission locale c’est de ne pas être isolée sur son activité, mais qu’elle soit intégrée à une démarche d’accueil jeunes décloisonnant ses interactions et ses partenariats. L’intérêt est aussi d’offrir aux jeunes une accroche horizontale, non pas en silos comme on l’a souvent vu, avec les déperditions que l’on connaît. » 

La crise sanitaire a renforcé la pertinence du projet. Elle a conforté la mission locale dans la nécessité d’utiliser davantage les outils des jeunes, à passer par les canaux qu’ils fréquentent. L’engouement qui s’est créé par la force des choses devra être enrichi et structuré pour lever les quelques appréhensions qui subsistent chez les professionnels. « Le travail que l’on mène avec les équipes sur Mérignac demande une approche un peu différente. Aujourd’hui on voit bien que l’accompagnement n’est plus ce qu’il était et qu’il a besoin de s’adapter aux contraintes actuelles, pas seulement celle de mobilité qui existe depuis longtemps. Il nous faut progresser sur l’utilisation des nouveaux outils, se décentrer de l’accompagnement, partager les étapes de l’accompagnement avec d’autres partenariats qui nous permettent d’amener le jeune vers l’emploi de manière plus agile. Le covid nous a renforcé dans la démarche que nous avions initiée un peu avant. » 

Le Fonds Régional pour l’Innovation dans la Formation a donné les moyens à la mission locale de se libérer de son fonctionnement au quotidien, pour qu’elle développe des expérimentations qui pourront être étendues à d’autres missions locales confrontées aux mêmes problématiques. Dominique Cardesse constate que son organisation se renforce dans le sens de ce qui avait été imaginé au départ. Le lancement prochain de la plateforme téléphonique et de l’interface numérique doit aussi augmenter l’agilité de tous les intervenants auprès des jeunes. 

« On ne décrète pas un travail collectif. Sur Mérignac et Blanquefort, le projet avance parce que les élus ont travaillé ensemble, et que les partenaires ont été associés dès le début (FJT, service jeunesse, BIJ) sur des situations individuelles. Depuis 2 ans, nous les avons entrainés dans le projet avec nous. Nous acceptons tous de nous retrouver autour de la table, en gardant nos spécificités, mais avec un point commun qui est le jeune. »

Via Cap Métiers NA
No comment yet.
Créativité et territoires
Contact : Jacky Denieul, conseiller Créativité et territoires - Espace Mendès France Poitiers, CCSTI Nouvelle-Aquitaine - emf.fr Tel : 05 49 11 96 81 - jacky.denieul@emf.ccsti.eu - https://twitter.com/EMFterritoires - https://www.facebook.com/creativiteterritoires
Edité par l'Espace Mendès France, centre de culture scientifique, technique et industrielle.'